Biographie

 

 

 

PIAK est né en 2009 de la rencontre de Florian Nastorg, Bertrand Fraysse et Julien Gineste, trois musiciens issus des scènes noise, jazz et de musique improvisée aveyronnaises et toulousaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                             Au théâtre du Pavé – 26 octobre 2013 - Photo : Alban Jacques

 

 

 

La singularité de PIAK tient entre autres dans la variété des contextes dans lesquels le trio est amené à jouer.

Habitué des salles underground toulousaines et hexagonales (Tours, Rennes, Limoges, Nantes, Bourges...), il fréquente aussi une frange de la scène jazz (Un Pavé dans le Jazz, Jazz à Luz, Festival Emergences à Tours...), élargit ses propositions hors scène (Maison des Arts Georges Pompidou de Cajarc / Parcours d'Art Contemporain en vallée du Lot) et touche les punks, les familles, les amateurs de jazz, les malades, divers curieux...

 

PIAK a partagé la scène avec Ken Vandermark, Paal Nilssen-Love, Thurston Moore, Andy Moor, KAZE, Electric Vocuhila, Will Guthrie, Ronan Courty, Alan Regardin, l'Oeillère, Chocolat Billy, Chausse-Trappe, France Sauvage...

 

 

 

Florian Nastorg : sax alto & baryton

Après une dizaine d’années de cours et de pratique du sax alto, Florian opte également pour le sax baryton puis le saxophone basse et construit la suite de son parcours sur scène.

Il approche la musique improvisée en 2006 et celle-ci prend désormais une place prépondérante dans sa pratique. Marqué par le brûlot free-jazz des années 60/70 et les musiques dites extrêmes et expérimentales, il cherche la « déferlante sonore », le son enveloppant, physique, palpable. Il est très actif dans les musiques dérivées du rock et du jazz, qu'elles soient écrites ou improvisées, et affectionne particulièrement la fanfare qu'il considère comme un instrument à part entière. Il joue dans PIAK et Grand PIAK, No Noise No Reduction, BDC La Belle, Ostaar Klaké, l'Ensemble FM, et compose les musiques de la compagnie Merversible. Il participe en 2014 aux rencontres périphériques toulousaines du projet THE BRIDGE, dispositif de rencontres entre improvisateurs français et de Chicago. Il pratique également la batterie et développe un set électro-acoustique à base de tournedisques et lecteurs de cassettes détournés.

Il joue et a joué ou partagé la scène avec : Marc Démereau, Marc Maffiolo, Fabien Duscombs, Christine Wodrascka, Heddy Boubaker, Jean-Yves Evrard, Daunik Lazro, Mathias Pontevia, David Chiesa, Benjamin Duboc, Joe McPhee, Axel Dörner, Sylvain Kassap, Mike Ladd, Michael Zerang, Harrison Bankhead, Paal Nilssen-Love, Ken Vandermark, Katharina Ernst, Burkhardt Stangl, Dieb13, Didi Kern, Manu Mayr...

 

 

Julien Gineste : sax alto & ténor

 

 Lié à la scène noise et expérimentale toulousaine, Julien Gineste confronte depuis plus de 10 ans son saxophone aux contextes sonores les plus radicaux. Adepte des formes expérimentales en tous genres (noise, musiques improvisée, grindcore, punk...), il joue notamment dans le trio PIAK, son extension Grand PIAK et dans les duos Nibul (avec Bertrand Fraysse) et Le but rennais  (avec Florian Nastorg). Il développe aussi un projet solo avec l'utilisation de delay.

 

 

 

Bertrand Fraysse : batterie, percussions, gongs

 

Actif dans les musiques électro-acoustiques, Bertrand Fraysse réalise en 2006 un album de compositions électroniques sous le nom de DUX, produit par le label toulousain Annexia. Depuis, il se concentre sur les sons acoustiques, en prise avec la nature, pratique la batterie, la guitare et expérimente de nombreux dispositifs de diffusion sonore, dans la rencontre permanente avec d’autres artistes. Il joue régulièrement et/ou irrégulièrement de la batterie, des gongs ou du synthétiseur analogique dans l'ensemble noise Division Frio, le trio Duck Hunters (avec DJ Urine et Yann is the Bastard), Mathius Shadow-Sky.

 

 

 

 

 

 

 

LES AVATARS DE PIAK

 

 

PIAK AveyRené Collaboration avec René Duran, artiste multiple aveyronnais et chanteur de NOVEL OPTIC, duo d'art brut autoproclamé de rock minimal occitan.

 

GRAND PIAK Une extension de PIAK créée en 2014 dans la lignée d'un Chicago Tentet ou des orchestres de free de Sunny Murray, le Globe Unity vous voyez le genre, mais avec notre identité.

 

PIAK ELECTROACOUSTIQUE Set électro-acoustique incluant platines sans disque, synthétiseur analogique modulaire et pédales amplifiées, comme une autre facette du trio. Un drone joué à très faible volume. L’articulation dans une même soirée avec la formule sax/batterie, comme un contrepoint,  se discute au gré des propositions.

 

L'ESPACE SOUS-ENTENDU Proposition d'une série de concerts / performances hors-scène en campagne, en ville ou toute autre friche. Après résidence et repérage d'acoustiques et atmosphères particulières, PIAK joue le son des lieux et agit comme un révélateur. Une installation sonore humaine.

 

 

 

 

 

 

Marqué par le free-jazz, le noise et les expériences transcendantales, le trio développe une musique rituelle proche de la transe, non démonstrative, intérieure bien qu'explosive, une musique de climats forgée tambour battant par les saxophones et la batterie, allant du déluge bouillonnant au drone le plus ténu. PIAK pose l'énergie et la matière au centre d'un propos véritablement collectif.

 

« Le flux de leur free jazz ardent et primal, véritablement collectif et non démonstratif, confine à la transe et évoque chez l'auditeur des sentiments de troublante plénitude […] » (Gérard ROUY - Improjazz).

 

PIAK a édité son premier CD en autoproduction en mars 2013 et participe à une compilation initiée par le collectif Alternative Rouergate, basé en Aveyron, autour de la musique de NOVEL OPTIC, duo de rock minimal occitan, à paraître au printemps 2015.

Un nouvel enregistrement est prévu à la parution à l'automne 2015.